mardi 5 septembre 2017

Six mois de prison pour Salah Hamouri l’antisémite islamomarxiste !




Le terroriste rouge antisémite de nationalité Française militant du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP) d’obédience communiste et marxiste stalinienne (attention bien que de nationalité Française ce communiste internationaliste possède un statut particulier, le statut de Palestinien de Jérusalem (il dispose d'une carte d'identité israélienne et a le droit de vote aux élections locales). Cet individu dangereux de 32 ans, interdit d’accès (par les services de sécurité israéliens) à la région de la Judée-Samarie en 2015/2016 viens d’être placé le 29 août dernier par les autorités Israéliennes en détention administrative pour une durée de six mois et ce semble-t-il sous les ordres directs de monsieur le ministre israélien de la Défense, Avigdor Libermann.
Arrêté à son domicile de Jérusalem le 23 août (3 jours après l’obtention d’un «diplôme» bidon d’«avocat» obtenu à l’université palestienne Al Qods  et à l’institut des sciences juridiques islamiques, annexe de l'Institut d'Amman) pour avoir contrevenu à son interdiction de séjour en  Judée-Samarie et à la reprise de ses activités de propagande marxistes antisémites. Monsieur Marc Attali, ministre plénipotentiaire de l’Ambassade israélienne, a écrit une lettre (lettre_ambassade_disrael_concernant_salah.docx) en réponse au très marxiste culturel  abrutile et député socialiste de la Loire, Régis Juanico qui avait demandé des explications sur le sort de Salah Hamouri. Monsieur le ministre Attali  y explique que le terroriste rouge n’en est pas à son coup d’essai  puisqu’il a déjà été arrêté le 13 mars 2005 sur trois chefs d’inculpation: 1) son appartenance à une organisation marxiste et terroriste illégale (Le FPLP communiste auteur de très nombreux attentats terroristes meurtriers mais progressistes dont l’attentat en France de la synagogue de la rue Copernic) Cette organisation Terroriste rouge humaniste est une organisation illégale en Israël, en Union Européenne (donc en France), aux états Unis et au Canada. 2) son rôle de leader au sein de cette organisation et 3) sa participation dans le complot destiné à assassiner le grand rabbin d’Israël Ovadia Yossef.


Sur trois chefs d’inculpation le terroriste marxiste antisémite et néanmoins camarade Hamouri a plaidé coupable pour éviter une peine de 14 ans de prison et a été condamné en 2008 à 7 ans de prison pour actes terroristes, il sera libéré en décembre 2011, échangés contre Gilad Shalit, le brave soldat franco-israélien capturé par un commando de terroristes palestiniens en juin 2006 au sud de la bande de Gaza.
Evidemment toute la vermine rouge du PCF et de la gauche réunie vient crier «au loup» avec en tête le grand, très très grand reporter stalinien à L’Humanité, le triste périodique de la haine rouge, le camarade Barbancey défenseur acharné du couple Hamouri composé du terroriste antisémite Salah et  d’Elsa Lefort son épouse.

En Janvier 2016 on pouvait lire sur JSSNews voir ici : L’information fait les gros titres du journal de la chaîne israélienne: Elsa Lefort, fille de l’activiste antisémite et communiste du PCF Jean-Claude Lefort (un des leaders de l’organisation illégale BDS et Président de la très agressive Association France Palestine Solidarité (AFPS) dont de nombreux membres ont été condamnés en France pour incitation à la haine raciale antisémite dont Henri Eichholtzer un enseignant antisémite et marxiste culturel), a été expulsée d’Israël le 5 janvier 2016. Selon son géniteur, elle aurait été accusée “par le shin beth” de terrorisme.                                                                                                                                                                               Voici les détails de cette sordide histoire où, une fois encore, la diplomatie française en Israël est ridiculisée ! Elsa Lefort se fait déglinguer par Salah Hamouri (il l’a même épousé, dans la capitale d’Israël, en mai 2014). Et parce qu’il ne se protège pas, en déglinguant la fille Lefort, Hamouri l’a engrossé. Je sais, c’est sale… Pour rappel, Hamouri a été emprisonné pendant 7 ans en Israël après qu’il ait admis avoir tenté d’assassiner le rabbin Ovadia Yossef pour le compte du FPLP, une des pires organisations terroristes que le monde ait connu. Elsa Lefort Hamouri, de son côté, n’est pas israélienne. Elle n’est pas palestinienne (d’ailleurs, qui l’est ?). Mais elle trime pour (si on avait écrit un livre, on n’aurait même pas osé l’écrire tant ça parait énorme….) le Ministère Français des Affaires Etrangères. Elle est employée par le Consulat Général de France à Jérusalem – où le Consul sert également d’Ambassadeur dans les territoires palestiniens. Selon nos informations, il serait même fort probable qu’Elsa Lefort soit en poste à l’institut Français – celui-là même qui cherchait à recruter des employés à “Jérusalem-Ouest, Palestine” (peut-être est-ce elle-même qui avait publié l’annonce). En d’autres termes, la fille d’un dirigeant communiste antisémite, mariée à un terroriste palestinien, travaille pour la diplomatie française au cœur d’Israël. Elle a sans doute accès à des informations sensibles et à des liens avec des organisations anti-israéliennes radicales comme B’Tselem ou Breaking the Silence. Peut-être même se sert-elle de la valise diplomatique pour faire passer des messages, des objets, des armes, de l’argent, ou je ne sais quoi, entre Paris et Jérusalem (on ne s’étonne plus de rien – un ancien employé du Consulat n’a-t-il pas été expulsé d’Israël pour trafic d’or, de cigarettes, etc… avec la Jordanie ?). La bonne nouvelle, c’est qu’Israël a découvert le pot-aux-roses. L’excellente nouvelle c’est que la petite Elsa, expulsée d’Israël pour ses liens avec une organisation terroriste, est désormais interdite de séjour au sein de l’Etat juif contre lequel elle et son mari militent (et, allez savoir, préparent peut-être des attentats…).
                                                
La drôle de nouvelle, c’est quand on sait que Jean-Claude se bat désormais pour que le pays qu’il boycott accepte de laisser “revenir” sa fille – afin que son petit-fils puisse naître en Israël et… Devenir palestinien (avec la carte de résidence dans l’Est de Jérusalem). Un “réfugié” de plus qui pourrait toucher les aides de l’UNRWA ? Pas si simple: cela ne sera pas le cas si le (pauvre) bébé venait à naître en dehors des frontières d’Israël. Ce soir, je félicite l’Etat d’Israël pour avoir découvert la supercherie à temps ! Bravo aux renseignements qui ne sont pas tombés dans le jeu de la diplomatie vicieuse française ! Bravo d’avoir expulsée une employée dangereuse ! Et de se demander: mais comment fait la France pour enchaîner les bévues au Consulat de Jérusalem. Cette affaire Lefort n’est vraiment pas la première: qui a oublié la diplomate qui frappait les soldats israéliens lors des manifestations illégales palestiniennes ? Sacré Quai d’Orsay !
Evidemment le camarade Pierre Barbancey s’insurgeait de l’expulsion d’Israël d’Elsa Lefort travaillant au Consulat français de Jérusalem épouse de Salah Hamouri, un terroriste antisémite français qui fut emprisonné en Israël après avoir admis vouloir assassiner le Rabbin Ovadia Yossef. Il est membre de l’organisation terroriste illégale le F.P.L.P. Elsa Lefort a été expulsée d’Israël pour ses liens supposés avec une organisation terroriste. Que ce journaliste de l’Humanité prenne la défense des terroristes en Israël alors que ce même média traite d’une manière différente le terrorisme lorsqu’il s’agit de la France paraît là faire preuve d’un état d’esprit totalement orienté vers un bolchévisme des plus débridés. Lorsque JSS, ou les Francophones d’Israël, comme d’autres sites dénoncent ce genre de comportement des médias comme des Gouvernants français, c’est de l’information, lorsque Pierre Barbancey écrit dans l’Humanité ce genre d’incongruité, c’est de l’antisémitisme.

(*) JSSNews en son temps parlait en ces termes de ce J-C (à ne pas confondre avec un autre Prophète) Lefort: «Ce Jean-Claude Lefort, le Président de cette association antisémite fait partie de la pire espèce humaine. Ces mots sont sournois et faux. (…) Aujourd’hui, le site JSSNews réaffirme ses mots et répète avec force que l’AFPS est une association antisémite. Son seul cheval de bataille est la lutte contre les juifs d’Israël.(…) Pour l’AFPS, un juif n’a pas le droit de vivre en Israël mais devrait plutôt vivre en “Palestine”. Rappelons qu’il arrive régulièrement que des slogans foncièrement anti-juifs soient scandés lors des rassemblements auxquels participe l’AFPS. Doit-on re-publier des vidéos (déjà disponible sur Youtube) pour prouver que les “militants” de l’AFPS sont haineux et se cachent de leur antisémitisme derrière ce qu’ils nomment “antisionisme”». La suite ICI

Pour le CTECNA : Michel Alain Labet de Bornay
Copyright 2017. Agence de Presse AIS (Accréditation International System). Avec l'aimable autorisation du Secrétariat technique du CTECNA (Trade Mark) Tous droits réservés. Ce matériel peut être publié, diffusé ou redistribué dans la mesure de la citation de la source. Une faute d'orthographe, une erreur à signaler ? Une précision à apporter ? Des sous à nous envoyer ? Écrivez à ctecna@gmail.com

jeudi 1 juin 2017

Les treize commandements du marxisme culturel.



Pour le marxisme culturel, la base de la destruction de la société occidentale est la valorisation et l’exacerbation des jalousies entre divers groupes sociaux, ethniques ou religieux (on en voit bien le résultat aujourd’hui avec le terrorisme islamomarxiste. Evidemment, le premier ennemi à abattre est le judéo-christianisme qui prêche l’amour du prochain, aux antipodes complets de la doctrine du marxisme culturel et de l’Islam (ne vous faites aucune illusion c’est aujourd’hui chose faite, les synodes sont des Soviets et les protestants des rouges).


Afin de détruire les démocraties occidentales par l’intérieur sans avoir recours à la force, les théoriciens du marxisme culturel ont imaginé et mis en œuvre 13  actions principales touchant à la fois les institutions et les valeurs démocratiques. Ces actions ont évolué au fil du temps afin de s’adapter au contexte et aux événements. Les principales, véritable panoplie de la haine fasciste rouge sont listées ci-dessous :
    1 Infiltration des partis existants (plutôt que création de nouveaux partis),
           Encouragement de l’immigration de cultures exotiques qui auront du mal à s’intégrer, généreront des tensions et contribueront à la destruction progressive de l’identité de la race blanche et des valeurs démocratiques,

   3 Volonté de faire obstacle au maximum à la natalité blanche en promouvant l’avortement et en encourageant le développement de familles sans enfants,
   4 Destruction des valeurs de solidarité telles la famille ou la nation,

    5 Destruction des repères culturels et moraux fondateurs en sabotant le judéo-christianisme,
   6 Utilisation dans l’enseignement du sexe et notamment de l’homosexualité pour transgresser la morale traditionnelle et créer de nouvelles revendications clivantes dans la société,
     7 Affaiblissement de l’éducation par une baisse progressive du  niveau et une élimination de la sélection afin de faire disparaitre tout repère chez les jeunes,
     8 Noyautage de la magistrature pour culpabiliser les victimes et exonérer les criminels,
   
    9 Création d’une dépendance financière croissante vis à vis de l’état afin de créer une population asservie et assistée,

   10 Contrôle et abêtissement des médias pour dévaloriser le jugement personnel et l’esprit critique,
   11 Substitution progressive de la famille monoparentale ou homoparentale à la famille traditionnelle comme modèle de société,

    12 Promotion d’une forme exacerbée de féminisme jouant sur la jalousie entre sexes plutôt que sur leur complémentarité,
     13 Propagation des grandes peurs écologiques, totalement fictives et manipulées à longueur d’années.











Michel Alain Labet de Bornay


Copyright 2017. Agence de Presse AIS (Accréditation International System). Trade Mark. Tous droits réservés.
Ce matériel peut être publié, diffusé ou redistribué dans la mesure de la citation de la source.
Une faute d'orthographe, une erreur à signaler ? Une précision à apporter? Des sous à nous envoyer ? Commenter l’article les commentaires sont libres et les ânes honimes tolérés ou écrivez à : a.de.bornay@gmail.com

Pour laisser un COMMENTAIRE cliquez en bas de page sur Commentaire et là oh miracle de la technique, une page s’ouvre comme Sésame et vous pouvez écrire ce que vous voulez, les commentaires ne sont pas censurés et sont entièrement libres !